7 octobre 2022

    Décédé : père Jean-Marc Pelletier a marqué beaucoup de monde

    Une figure très connue et appréciée par la communauté de Hearst n’est plus parmi nous. L’abbé Jean-Marc Pelletier est né à Cabano, au Québec, en 1931. Il a été ordonné prêtre en juin 1958 dans la chapelle du Petit séminaire de Rimouski et arrive à Hearst la même année, en aout. 

    Dans les années 60, beaucoup de religieux du diocèse de Rimouski sont venus à Hearst prêter mainforte au séminaire nouvellement fondé par monseigneur Louis Levesque. Certains ont été affectés à l’enseignement au Collège de Hearst, d’autres aux paroisses du coin de pays. Ç’a été le cas pour père Pelletier qui a demandé d’être incardiné au diocèse de Hearst l’année après son arrivée. 

    Père Gilles Gosselin, confrère de père Pelletier qui a passé beaucoup de temps avec lui dans le diocèse de Hearst-Moosonee, le décrit comme un homme timide et qui préférait éviter les foules. 

    « Il était un peu mal habile dans des groupes », raconte père Gosselin. « Lui, son talent, ce n’était pas de se placer devant une assistance et de parler. Il n’avait pas de moyens. Sa force, c’était les contacts personnels. » 

    Vers la fin de sa carrière, père Pelletier était aumônier à l’Hôpital Notre-Dame de Hearst où il a pu côtoyer les patients et parler à chacun intimement. Père Gosselin se souviendra toujours des talents d’écoute de son confrère et de son habileté à réconforter et aider les gens à cheminer. 

    Il croit que le désir de père Pelletier de connecter et aider l’autre lui permettait de dépasser les côtés plus déchirants et émotifs de la maladie et la mort. 

    « Il a laissé sa trace, c’est sûr », exprime-t-il. 

    Père Jean-Marc Pelletier est décédé le 9 janvier 2022 à l’âge de 91 ans. Un service funèbre a eu lieu à la cathédrale Notre-Dame de l’Assomption de Hearst mercredi dernier. Il sera inhumé à une date ultérieure dans le lot familial au cimetière de Rimouski. 

    Autres Articles