15 août 2022

    Conserves : marmite ou autoclave ?

    Vous souhaitez vous lancer dans la confection de conserves afin de pouvoir vous régaler avec des plats maison, et ce, durant toute l’année ? Outre le matériel de base (entonnoir, bocaux, couvercles, bagues métalliques, etc.), vous au­rez besoin d’une marmite ou d’un autoclave. Mais comment faire le bon choix ?

    La marmite

    La marmite permet de traiter les bocaux avec de l’eau bouillante. Elle est recommandée pour les aliments qui sont naturellement aci­des (rhubarbe, fraise, poire, etc.) ou les recettes comportant du vinaigre ou du jus de citron, par exemple. Elle sert autant à chauffer les bocaux avant de les remplir avec des aliments chauds pour éviter tout choc thermique qu’à ef­fectuer le traitement à la chaleur pour la stérilisation des conserves. Notez que la marmite doit être suffisamment grande pour contenir les bocaux et empêcher l’eau de déborder lors­qu’elle est en ébullition.

    L’autoclave

    L’autoclave est une marmite conçue précisément pour la mise en conserve d’aliments (betterave, bœuf, tomate, maïs, etc.) ou de re­cettes dont le taux d’acidité est moins élevé. Il est, dans ce cas, essentiel pour atteindre les températures nécessaires pour détruire les spo­­res susceptibles de causer le botulisme. Certains modèles d’autocuiseurs peuvent rem­plir la même fonction; il est toutefois important de vérifier cette information dans le manuel d’utilisation de l’appareil. Enfin, l’emploi d’un autoclave requiert une surveillance supplémentaire.

    Visitez votre boutique de matériel de cuisine locale pour vous équiper !

    Autres Articles