2 juillet 2022

    Comment sélectionner le bon chauffe-eau pour votre piscine ?

    Lorsque vous souhaitez rendre votre piscine plus confortable et prolonger la saison de la baignade, le marché vous offre un vaste choix de solutions. Voici un survol des facteurs à considérer afin de dénicher l’appareil qui réchauffera l’eau de votre piscine.

    Vos besoins et votre budget

    La taille de votre piscine, son emplacement et les conditions climatiques détermineront la quantité de chaleur requise (calculée en BTU) pour que l’eau atteigne la température souhaitée. Consultez le commerçant ou le fabricant pour être adéquatement conseillé à ce sujet et privilégiez un chauffe-eau certifié AHRI afin de vous assurer que le nombre de BTU promis correspond à la réalité. Si vous surveillez votre budget, tenez compte non seulement du prix à l’achat, mais aussi de la consommation d’énergie de l’appareil.

    Les différentes options

    Une fois que vous avez une bonne idée de vos exigences et du montant que vous êtes prêt à payer, vous pourrez sélectionner plus facilement la solution qui vous convient le mieux parmi les suivantes :

    • La thermopompe : championne de l’efficacité énergétique, elle est un appareil populaire qui extrait et amplifie la chaleur de l’air ambiant pour la transmettre à l’eau de la piscine. La nature de ce système le rend toutefois moins performant en saison froide. Si vous comptez vous prélasser dans la piscine tard en automne, il pourrait ne pas être à la hauteur de vos attentes.
    • Le chauffe-eau au gaz : très performant, cet appareil réchauffera votre eau à une vitesse record et vous permettra de prolonger considérablement la saison de la baignade. Cette efficacité a cependant un prix, puisque sa consommation d’énergie est substantielle. À titre de compromis, certaines personnes font appel à une approche hybride qui tire profit de la thermopompe l’été et qui emploie la puissance du gaz lorsque le mercure chute.
    • Le chauffe-eau électrique : pour les piscines de taille modeste ou les baignades oc­casionnelles, ce système peut répondre à vos besoins. Abordable et compact, il n’est toutefois pas adapté à un usage intensif, lequel vous réservera de mauvaises surprises sur votre facture d’électricité.

    Les systèmes à énergie solaire : si vous n’aspirez qu’à un gain de quelques degrés, des dispositifs vous permettront d’exploiter l’énergie du soleil, soit par l’utilisation de panneaux photovoltaïques ou par un réseau de tuyaux qui captent et transmettent la chaleur du rayonnement solaire. Bien sûr, l’efficacité de tels systèmes dépendra des conditions météorologiques et ne produira aucun réchauffement spectaculaire.

    Autres Articles