26 septembre 2022

    Comment calmer un bébé qui pleure?

    Pleurer est tout à fait normal pour un nourrisson; c’est la seule façon par laquelle il peut exprimer sa faim, sa soif, sa fatigue, son inconfort, etc. Or, pour répondre à son besoin, vous devez connaître la raison de ses pleurs — ce qui n’est pas toujours évident! Voici donc quelques astuces générales pour vous aider à calmer un bébé en larmes.

    Comblez son besoin de succion

    La succion est un réflexe de survie du nourrisson, qui lui permet de téter instinctivement le lait maternel ainsi que de boire et d’avaler. Le bébé peut, en conséquence, ressentir le besoin de sucer quelque chose. Vous pourriez donc lui offrir une suce ou lui donner le sein pour l’apaiser.

    Bercez-le ou faites une promenade

    Bouger peut avoir un effet calmant sur un tout-petit. Bercez-le dans vos bras, dans une chaise à bascule ou dans une balançoire, par exemple. Vous pouvez aussi l’emmener faire une promenade à pied (avec le porte-bébé), en poussette ou en voiture.

    Créez un environnement rassurant

    Pour aménager un environnement tranquillisant, vous pouvez, entre autres choses : fermer les lumières ou en diminuer l’intensité; réduire ou éliminer les sons ambiants; mettre de la musique douce. En outre, rappelez-vous que vous devez vous-même être détendu, car les enfants sont particulièrement sensibles au stress. Votre petit risque de ressentir le vôtre et d’en éprouver de la détresse.

    Un bébé pleure en moyenne deux heures par jour. Si ses larmes sont accompagnées d’un comportement inhabituel (ex. : perte d’appétit, difficulté à dormir) ou si les pleurs excessifs continuent après l’âge de trois mois, consultez son médecin de famille ou son pédiatre.

    Autres Articles