28 septembre 2022

    Climat: un article viral d’il y a 110 ans

    Un article paru il y a exactement 110 ans est devenu viral sur les réseaux ce mois-ci. Non seulement parlait-il du futur réchauffement climatique… mais en plus, il n’était même pas le premier à en parler.

    Article sur le réchauffement - 1912Photo : Agence Science-Presse
    Mais dans cette série de partages d’un article aujourd’hui vieux de 110 ans, un détail a été oublié: comme l’article scientifique d’Arrhenius datait déjà, en 1912, de 16 ans, ce journal de la Nouvelle-Zélande n’avait pas été le premier à le repérer. Selon l’historien Jeff Nichols, sa source serait en fait un article de la revue de vulgarisation Popular Mechanics paru en avril 1912, et cet historien a lui-même trouvé dans la presse américaine d’autres exemples remontant aux années 1890 et 1900.

    Quant à Arrhenius, il n’était pas pionnier sur toute la ligne. Il marchait dans les pas du physicien français Joseph Fourier qui, en 1824, avait théorisé que des changements d’apparence mineurs dans la composition de l’atmosphère pourraient affecter le climat. À sa suite, l’Américaine Eunice Foote en 1856 et le Britannique John Tyndall en 1859, allaient démontrer que différents gaz présents dans l’atmosphère absorbaient différemment la chaleur du soleil, au point où une augmentation minime de certains d’entre eux pourrait provoquer un réchauffement de la planète. Il faudrait attendre les années 1930 avant que l’ingénieur britannique Guy Callendar, analysant les données météorologiques des dernières décennies à travers le monde, ne devienne le premier à identifier une tendance généralisée à la hausse des températures.

    Autres Articles