28 novembre 2022

    Claude Giroux de retour dans la capitale nationale

    Les Sénateurs d’Ottawa ont mis la main sur le Hearstéen Claude Giroux pour entourer la jeune équipe qui aspire à faire partie des séries éliminatoires au printemps 2023. Après un court passage avec les Panthers de la Floride, le joueur de 34 ans a signé une entente avec l’équipe de la capitale nationale pour une période de trois ans, moyennant la somme de 6,5 millions de dollars par saison. 

    Selon les commentaires des analystes sportifs, le numéro 28 est encore capable de donner du très bon hockey, mais il sera là également dans le but d’encourager les jeunes à relever leur jeu d’un cran. « Tu n’as pas besoin d’un C ou d’un A pour être un leadeur. Moi je vais venir ici et je vais juste être moi-même, enfin qu’est-ce que j’ai fait à Phily et en Floride. Je ne suis pas un gars qui parle beaucoup, mais de temps en temps je pense que quand tu as un peu d’expérience, tu es capable de parler un petit peu plus. J’ai déjà passé à travers de plusieurs situations, mais vraiment, je vais juste être moi-même. Pour être un leadeur, tu ne peux pas changer qui tu es, quoi tu es, faut juste être toi-même », a-t-il indiqué hier en conférence de presse, en direct du Centre Canadian Tire. 

    Le joueur de centre avait la possibilité d’aller jouer où il voulait dans la Ligue nationale de hockey et il a préféré un retour à ses origines. Le fait que l’équipe d’Ottawa compte beaucoup de jeunes joueurs très solides a pesé dans sa décision. « L’identité de l’équipe, c’est quand tu as une équipe jeune. L’année passée, je peux penser à beaucoup de joueurs qui ont eu une saison meilleure que l’année d’avant. Ils ont juste continué à s’améliorer. Lorsque tu as une bonne identité, tu es capable de travailler en équipe et de t’améliorer. C’est ça qui fait la différence. » 

    C’est un retour aux sources puisqu’on se souviendra de son séjour avec les Olympiques de Gatineau dans le cadre de son passage dans la Ligue junior majeur du Québec. Son nom est même immortalisé au plafond du Centre Slush Puppy de Gatineau. « Je pense que premièrement, c’est le hockey. Tu regardes à l’équipe qu’il y a en ce moment, les joueurs qu’ils ont été chercher c’est quelque chose de vraiment excitant. Je vais pouvoir aller en parler avec mes amis qui restent ici, ma famille, ma femme et mes enfants. Je pense que c’est une autre chose. » 

    Claude Giroux, la fierté locale, a débuté sa carrière avec les Flyers de Philadelphie et y est resté pendant 15 ans avant d’être échangé aux Panthers de la Floride l’an dernier, avant la date limite des transactions, pour lui donner la chance de remporter une coupe Stanley. 

    En 75 parties lors de la dernière saison, il a inscrit 21 buts et récolté 44 passes pour un total de 65 points. Il a ajouté trois buts et cinq aides en dix rencontres des séries éliminatoires avec la Floride. 

    En carrière, il compte 923 points en 1018 matchs. 

    Photo : courtoisie des Sénateurs

    Autres Articles