7 octobre 2022

    600 000$ en fonds provinciaux pour une entreprise basée à Ottawa

    Initiative de journalisme local — Le Droit

    La ministre et députée de Nepean Lisa MacLeod a annoncé vendredi matin un investissement de 600 000$, via le fonds «L’Ontario, ensemble», chez Genvira Biosciences Incorporated.

    L’entreprise privée basée à Nepean, tout près de l’Hôpital d’Ottawa, se spécialise dans l’ingénierie virale avec une expertise dans l’identification et le suivi des changements génomiques dans les génomes viraux.

    En d’autres mots, les scientifiques conçoivent des virus ADN et ARN personnalisés pour les vaccins, la thérapie génique et l’immunothérapie contre le cancer.

    La compagnie a décidé d’investir 1,2 millions pour accélérer sa fabrication de produits biotechnologiques, y compris les pseudovirus de la SRAS-COVID-2 et les nouveaux variants ainsi que les pseudovirus des agents pathogènes viraux émergents.

    Mieux comprendre les nouveaux variants

    Cette nouvelle étape devrait aider l’Ontario à mieux comprendre les nouveaux variants de la COVID-19 et à les détecter plus tôt.

    «Le monde a dû réagir rapidement pour aider à arrêter la progression rapide de la COVID-19, a déclaré Lisa MacLeod. La recherche médicale a sauvé d’innombrables vies et cette pandémie n’a pas fait exception. C’est pourquoi notre gouvernement est fier de soutenir Genvira Biosciences Inc., alors qu’ils transforment notre capacité à répondre à une crise, à offrir une plus grande résilience et à renforcer notre système de soins de santé tout en stimulant notre secteur manufacturier.»

    La technologie de l’entreprise ottavienne vise à améliorer la capacité du dépistage des nouveaux variants en fournissant des produits de diagnostic de grande qualité.

    «Convaincus»

    Le président de la compagnie, le Dr Jiahu Wang, a rappelé qu’en 1921, deux chercheurs, un Ontarien et un Américain, ont collaboré pour développer l’insuline, «ce qui a sauvé plusieurs vies autour du globe».

    «101 ans plus tard, face à une pandémie mondiale, le gouvernement de l’Ontario a concrètement reconnu l’intelligence collective d’autres scientifiques ontariens dans la lutte contre la COVID-19, qui est en constante évolution. Le monde est un tout petit endroit et lorsqu’il s’agit d’un virus majeur, il n’y a pas de frontières. Nous sommes convaincus que notre technologie […], qui sera partagée avec des scientifiques de l’Ontario et du monde entier, peut jouer un rôle pour mettre fin à cette pandémie.»

    Le fonds «l’Ontario, ensemble» est un programme de subventions pour les entreprises afin d’appuyer la fabrication et l’innovation «en matière de biens et de services essentiels à la santé et à la sécurité de la population ontarienne».

    Dans son dernier budget, la province s’est engagée à ajouter 50 millions à ce fonds pour appuyer ce type d’initiatives.

    Autres Articles