26 septembre 2022

    4 informations intéressantes sur la culture des champignons

    Vous adorez la saveur des champignons parce qu’ils rehaussent merveilleusement vos plats, qu’il s’agisse de pizzas, de soupes, de pâtes ou de sautés ? Saviez-vous que la culture des champignons était en hausse en raison de l’importante demande chez les consommateurs ? Voici quatre faits à connaître sur leur production.

    1. Une aversion pour les voyages : en général, les champignons ne demeurent frais qu’une dizaine de jours lorsqu’ils sont conservés à la bonne température. Le transport entre le producteur et le point de vente, qui peut parfois prendre jusqu’à deux semaines selon le pays d’origine, vient altérer rapidement leur goût. Une distribution locale s’avère donc des plus avantageuses pour cet aliment délicat !
    2. Une production écoresponsable : le terreau propice à la culture des champignons peut être composé de multiples produits organiques. Les possibilités sont nombreuses et permettent ainsi de réutiliser une importante quantité de déchets tels que de la drêche (dépôts issus du brassage des bières de microbrasseries), du marc de café ou des copeaux de bois d’émondage.

    3. Un environnement contrôlé : selon le type de champignon cultivé, diverses variables entrent en jeu pour offrir un maximum de productivité. Il s’agit principalement de l’aération, de l’éclairage et de l’humidité. Un sol exempt de polluants est également idéal, ce qui fait de la culture en champignonnière une option totalement saine.

    1. Une grande variété : une centaine d’espèces sont cultivées à travers le monde pour être consommées telles quelles ou transformées dans les industries boulangères, vinicoles, brassicoles ou pharmaceutiques.

    Repérez les délicieux champignons cultivés au Québec dans les épiceries ou les marchés publics !

    Autres Articles