23 mai 2022

    1,9 million $ pour l’Université de Sudbury

    L’administration de l’Université de Sudbury a obtenu 1,9 million de dollars du gouvernement du Canada afin de soutenir sa transformation en un établissement scolaire pour les francophones et francophiles de l’Ontario. 

    L’argent servira à soutenir l’université dans sa demande d’évaluation organisationnelle qui sera réalisée auprès de la Commission d’évaluation de la qualité de l’éducation postsecondaire (CEQEP). Cet examen permettra « de définir sa place au sein d’un réseau d’institutions universitaires de langue française, de former la prochaine génération de chefs de file francophones et de développer un plan d’affaires détaillant le rôle que pourrait jouer l’Université dans le réseau des établissements universitaires de langue française de l’Ontario », peut-on lire dans un communiqué de Patrimoine canadien. 

    Ginette Petitpas Taylor, ministre des Langues officielles, était de passage à Sudbury le 29 avril pour annoncer l’octroi en question. « Cet investissement sur deux ans permettra à l’Université de franchir une étape déterminante et nécessaire, annonce la ministre. Notre gouvernement est déterminé à appuyer les institutions postsecondaires dans la langue de la minorité et à leur offrir les ressources nécessaires pour favoriser l’épanouissement de la population étudiante et l’outiller afin qu’elle se démarque sur le marché du travail. » 

    Notons que l’invitation de Jill Dunlop, ministre des Collèges et Universités de l’Ontario, est essentielle afin d’amorcer le processus. « Nous avons pleinement confiance que l’Université assurera une bonne gestion des fonds postsecondaires franco-phones destinés aux minorités linguistiques, qu’elle s’acquittera aisément de ses obligations linguistiques et deviendra un moteur économique, social et culturel », dit Carol Jolin, président de l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO). 

    Your starting point for Canada’s universities

    Autres Articles