23 mai 2022

    100 ans plus tard, Haileybury se souvient

    Le Musée du patrimoine de Haileybury reçoit une contribution de 49 100 $ du ministère du Patrimoine canadien pour commémorer le centenaire du grand feu qui a dévasté la ville en 1922.

    _______________________

    Marc Dumont

    IJL – Réseau.Presse – Le Voyageur

     Le Musée du patrimoine de Haileybury reçoit une contribution de 49 100 $ du ministère du Patrimoine canadien pour commémorer le centenaire du grand feu qui a dévasté la ville en 1922.

    La ville de Témiskaming Shores s’associe avec le Musée dans cet évènement, qui rappelle aux résidents cette catastrophe naturelle. Un évènement important dans l’histoire de la région.

    L’église presbytérienne de Haileybury après le feu de 1922

    Photo : Wikimédia Commons

    « Le grand feu de Haileybury fait partie de l’une des 10 plus importantes catastrophes du pays », déclare le député de Nipissing-Témiskaming Anthony Rota. « Faire la promotion de l’histoire nous fait réaliser qui nous sommes, ce qui nous a fait et comment nous sommes arrivés à être qui nous sommes. C’est particulièrement à propos alors que l’on sort de la pandémie : on peut survivre à tout ! »

    Le directeur municipal de Témiskaming Shores, Christopher Oslund, a déclaré au cours de la conférence de presse : « Témiskaming Shores est fier de s’associer à cet évènement où les résidents de Haileybury ont fait preuve d’une grande résilience. La tragédie a permis aux résidents de faire de la collectivité le merveilleux endroit qu’elle est aujourd’hui. »

    L’église méthodiste de Haileybury après le feu de 1922 Photo : Wikimédia Commons

    Le grand feu

    Le 4 octobre 1922, l’interdiction des feux d’abatis ayant été levée, les défricheurs en ont allumé. Le vent s’est cependant levé; les feux se sont rejoints et ont grandi hors de contrôle. Les gens de Haileybury connaissent la suite.

    Le grand feu qui a détruit Haileybury a aussi touché une grande région jusqu’à Belle Vallée, Notre-Dame-du-Nord et Nédelec. La conflagration était si violente que plusieurs personnes se réfugiaient dans le lac Témiskaming pour échapper à la chaleur et la fumée. « Après le feu, 4000 personnes se sont retrouvées dans la rue », rappelle M. Oslund.

    La cathédrale et le couvent de Haileybury après le feu de 1922

    Photo : Wikimédia Commons

    Au cours de 2022, plusieurs évènements seront des occasions de se remémorer les histoires de ceux et celles qui ont vécu et survécu au désastre. Le Centre culturel Artem offrira une reconstitution de scènes vécues du 4 octobre. Les acteurs se jetteront entre autres dans le lac Témiskaming.

    La Galerie d’art du Témiskaming et le Musée du patrimoine de Haileybury exposeront des photos et des artéfacts de l’évènement historique récoltés auprès de résidents au cours des ans.

    L’édifice de la cour de Haileybury après le feu de 1922

    Photo : Wikimédia Commons

    Le festival annuel de dégustation de la bière de Haileybury soulignera aussi le feu de 1922. Des tours guidés en autobus ou à pied permettront aux visiteurs d’identifier les endroits où il y avait tel ou tel édifice public et là où se tient encore debout les maisons qui ont miraculeusement échappé au feu.

    « Appuyer ce projet aide à bâtir des collectivités plus inclusives. Grâce à ces projets, nous rassemblons plus de gens pour échanger des idées et créer quelque chose qui aura un impact durable », affirme Anthony Rota.

    Le dernier évènement de commémoration du feu, un grand gala organisé par Témiskaming Shores, aura lieu les 1er et 2 octobre.

    Photo principale : courtoisie

    Autres Articles