15 août 2022

    10 suggestions pour profiter du quartier Ossington-Dundas pendant la Franco-Fête de Toronto

    Nathalie Prézeau – IJL – Réseau.Presse – l-express.ca

    À l’occasion du festival musical francophone, la rue Rolyat, tout juste au Sud de Dundas, sera piétonnière entre les avenues Ossington et Grove.

    1. Little Portugal

    Ossington est officiellement dans le quartier de Trinity-Bellwoods, Little Portugal étant son voisin immédiat vers l’Ouest. Mais l’immigration portugaise a impacté l’évolution des deux quartiers.

    À la fin des années 1950, le Canada et le Portugal ont facilité un programme de réinstallation pour aider les Portugais désirant fuir le régime fasciste de leur pays.

    En 1988, Toronto comptait environ 70 000 immigrants portugais. Little Portugal s’est développé autour de la rue Dundas, à l’Ouest des rues Bellwoods et Grace jusqu’aux voies ferrées du CPR entre Queen et College. Incluant également la rue Brock à l’Ouest des voies ferrées jusqu’à Bloor.

    Servant des produits traditionnels de boulangerie depuis 1991, Nova Era Bakery (1172 Dundas Ouest) a établi sa première boulangerie dans le quartier de Little Portugal dans le but de recréer la sensation authentique d’un café européen.

    2. L’avenue Ossington

    La portion branchée de l’avenue Ossington s’étend sur 600 mètres entre Dundas et Queen (desservie par une ligne de tramway).

    L’un de ses grands attraits est le dédale de ruelles qui ramènent les marcheurs vers l’avenue Ossington, avec ses multiples commerces, restaurants et cafés.

    Un autre facteur qui a influencé l’attrait du quartier pour les piétons prend racine dans le climat politique du Portugal des années 1950. Les immigrants quittaient en effet le gouvernement fasciste de Salazar et un pays ayant une histoire de coalition des grandes familles propriétaires terriens.

    Posséder son lopin de terre était une des priorités des nouveaux arrivants portugais. La famille et le travail bien accompli, deux de leurs principales valeurs.

    Les bâtiments de l’époque étaient fort mal entretenus. Les nouveaux propriétaires débrouillards ont mis le temps et l’énergie pour créer un quartier où le baladeur sent qu’il fait bon vivre.

    Par contre, les édifices commerciaux de l’avenue Ossington ne profitaient pas de la même stabilité. Selon Ossington Community, des propriétés établies sur Ossington en 1880, il n’en reste que huit, aux adresses civiques 13, 15, 89, 91, 16/18, 26/28, 30/32 et 154.

    La restauration du bel édifice victorien Levack Block en 2013 (au 88 Ossignton) a lancé l’embourgeoisement de la rue commerciale.

    Photo : Nathalie Prézeau

    1. L’embourgeoisement passe par les cafés

    Un indice du niveau d’embourgeoisement d’un quartier est certainement le nombre de cafés desservant ses résidents hors des sentiers battus.

    Les cafés foisonnent sur Ossington, mais les amateurs de café apprécient la découverte de trois cafés à l’Est de l’avenue. Voici une boucle de 2 km qui permet de les découvrir.

    Le point de départ est le White Squirrel (907 Queen Ouest) qui se trouve devant l’entrée du parc Trinity Bellwoods. Il tient son nom du fait que des écureuils albinos peuvent effectivement être vus dans le parc par les observateurs attentifs.

    Vers le milieu du parc, on emprunte l’avenue Lobb vers l’Ouest jusqu’à la rue Shaw pour trouver le… Found Coffee (189 Shaw), perdu dans ce petit coin résidentiel. Sur l’avenue Lobb on remarque une clôture particulièrement originale sur laquelle se trouve la sculpture d’un écureuil blanc.

    On remonte Shaw pour admirer les résidences jusqu’à Dundas Ouest, qu’on traverse. À une rue de là, vers l’Est, il y a Tampered Press (256 Crawford, Unit B).

    Photo : Nathalie Prézeau

    4. Un parc urbain par excellence

    Le parc Trinity Bellwoods est l’un des plus beaux de Toronto. Il est parsemé de sentiers qui permettent aux baladeurs d’y accéder de toute part.

    Sa topographie est intéressante. Le parc était anciennement traversé par le ruisseau Garrison Creek, enjambé par un pont. Le développement urbain accru a pollué le cours d’eau. La Ville l’a enfoui, intégré dans le système d’égout.

    Dans les années 1960, on a utilisé le remblai de la construction de la ligne de métro Bloor-Danforth pour remplir le ravin tracé par Garrison Creek. Il en reste une intrigante « cuvette » dans la partie nord du parc.

    Les Grands Hurleurs

    Photo : courtoisie Les Grands Hurleurs

    Mimi Obonsawin3

    Photo :Julien Lavoie

    Wesli

    Photo :Santiago Bernal

    5. Les beaux édifices autour de la rue Halton

    Du sentier du côté Nord-Ouest du parc Trinity Bellwoods, on a accès à la rue Shaw, où l’on trouve la belle église aux portes en mosaïque The Byzantine Catholic Slovak Cathedral of the Nativity of the Mother of God (257 Shaw).

    Photo : Nathalie Prézeau

    En poursuivant sur la rue Halton, qui se trouve juste devant, on croise l’une des plus belles maisons du quartier, hébergeant maintenant la beauté victorienne Maynard Nursing Home (28 Halton), considérée comme l’une des meilleures résidences pour aînés de Toronto.

    Elle est construite sur le site de Pine Grove, datant de 1804. Pine Grove fut démolie en 1894 par la famille Levack pour céder la place au magnifique manoir du 19e siècle.

    6. « Meatpacking District »

    La famille Levack, qui a construit la riche maison abritant maintenant le Maynard Nursing Home et le Levack Block de l’avenue Ossington, était investie dans l’industrie de l’emballage de la viande.

    Entre 1850 et 1900, le quartier comprenait des abattoirs et des parcs à bestiaux dans les pâtés de maisons et les ruelles à l’Est d’Ossington. C’était un des nombreux « meatpacking districts » de Toronto.

    7. Pâtisserie Délysée

    Ossington est bien loin de l’époque des bestiaux. La pâtisserie Délysée (131 Ossington) est une véritable destination gourmande. L’élégance subtile des touches dorées, la présentation des créations ambitieuses, servies chacune dans leur vaisselle respective pour le plus grand plaisir des yeux; tout est impeccable dans ce beau café.

    8. Bellwoods Brewery

    Lové sur le site d’un ancien garage, Bellwoods Brewery (24 Ossington) ne dérougit pas. La terrasse animée du brasseur contribue grandement au plaisir de se balader en soirée sur Ossington.

    Photo : Nathalie Prézeau

     

    9. Bang Bang Ice Cream & Bakery

    Cette destination de desserts glacés est populaire à longueur d’année. Bang Bang Ice Cream & Bakery (93A Ossington) est recherchée pour ses sandwichs à la crème glacée faite avec ses biscuits maison.

    Photo : Nathalie Prézeau

    10. Allée des murales

    Les ruelles situées de part et d’autre de l’avenue Ossington sont bardées de murales. Celle qu’on trouve au coin de la rue Rebecca et Ossington est particulièrement belle, mais c’est du côté Ouest qu’on trouve la majorité des oeuvres.

    On peut suivre les ruelles juste à l’Ouest d’Ossington à partir de Queen et remonter vers le Nord en suivant les ruelles jusqu’à la rue Rolyat… celle-là même où se déroulent la majorité des activités de la Franco-Fête 2022!

    Photo : Nathalie Prézeau

    Photo principale : Nathalie Prézeau

    Autres Articles