JOURNAL DU 12 AOUT 2021 - En tant qu’étranger de la région, ce qui me fascine le plus, c’est de savoir ce que les Hearstéens et Heartéennes pensent du slogan de leur ville : Hearst, c’est différent ! Personnellement, je trouve que ce slogan municipal est très efficace, car on s’en souvient dès la première fois qu’on l’entend. À vrai dire, c’est le seul slogan municipal à vie qui m’est resté en tête… et qui reste dans la tête des personnes de mon entourage. Et, de toute façon, n’est-ce pas le but d’un slogan municipal ?

Cependant, je peux voir comment cette devise a pris un tournant négatif lorsqu’il est si facile de l’utiliser pour exprimer ses frustrations. On n’aime pas notre expérience au restaurant ? Hearst, c’est différent. On n’aime pas une décision prise par une autorité en ville ? Hearst, c’est différent. On n’a pas eu une belle journée ? Hearst, c’est différent. C’est tentant de l’incorporer dans son quotidien !

C’est dommage, puisque je trouve ce slogan si emblématique de la manière dont je perçois cet endroit. Hearst, c’est un village francophone au cœur d’une mer d’anglophones avec une culture distincte. Hearst, c’est un tout petit centre avec un conseil des arts, un écomusée, sa radio et son journal, une université francophone, des coiffeuses à chaque coin de rue et une seule adresse postale pour tous ses résidents. Hearst, c’est une petite municipalité où il ne manque jamais de choses à faire ni de manières de s’impliquer.

Ce que les résidents font du slogan démontre aussi à quel point les gens d’ici ont un bon sens de l’humour. En effet, même quand les choses ne vont pas comme prévu, on peut en rire et continuer notre journée. C’est un cadeau précieux de pouvoir s’exprimer ainsi et j’espère un jour maitriser cette manière de voir les choses. Des fois, ça fait du bien de se plaindre et ensuite de passer à d’autres choses.

Et oui, Hearst est un endroit différent. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre lorsque je suis arrivé en ville. Je pensais que j’allais vivre dans une communauté ordinaire et que je passerais mon temps libre à me tourner les pouces. J’avais tort, car chaque jour je découvre des bijoux qui me rappellent que ce n’est pas la grandeur d’un lieu qui détermine sa valeur. De plus, je m’ennuie très rarement.

Ce qui rend Hearst encore plus spécial, ce sont les gens d’ici qui me font rire et sourire, et ce, régulièrement. Jusqu’à maintenant, il n’y a rien de pareil. Donc, oui, on pourrait bien changer le slogan de la ville qui est encore assez jeune, rendu officiel il y a seulement six ans. On pourrait le rendre plus simple, plus neutre. Mais, j’avoue que lorsque mes amis me demandent de décrire l’endroit où j’habite, je leur explique que Hearst, c’est différent !