**Pour une troisième fois, le gouvernement Ford prolonge l’augmentation de salaire temporaire pour les préposés aux bénéficiaires qui devait prendre fin lundi.

La province affirme avoir investi 169 millions $ de plus pour prolonger ce programme jusqu’au 31 octobre.**

Ces fonds seraient destinés à plus de 158 000 travailleurs, aux dires du gouvernement Ford.

3 $ de plus de l’heure

Plus précisément, ce financement représente 3$ supplémentaires de l’heure pour environ 148 000 travailleurs admissibles dans les soins à domicile, en milieux communautaires, dans le secteur des soins de longue durée et dans les services à l’enfance, entre autres.

Les travailleurs admissibles dans les hôpitaux publics, soit environ 10 000 personnes, toucheraient pour leur part une augmentation de 2$ de l’heure. « Depuis le début de la pandémie, les préposés aux services de soutien à la personne et les travailleurs de soutien direct ont joué un rôle essentiel dans le soutien de certains de nos patients les plus vulnérables, a indiqué la vice-première ministre et ministre de la Santé Christine Elliott, dans un communiqué. À l’approche de l’automne, en veillant à ce que les préposés aux services de soutien à la personne de l’Ontario soient soutenus, les patients continueront de recevoir les soins de grande qualité dont ils ont besoin. »

C’est en octobre 2020 que l’Ontario avait annoncé pour la première fois que les préposés aux bénéficiaires toucheraient une hausse de salaire temporaire. Le 18 mars 2021, après avoir passé l’année à recevoir la foudre du NPD de l’Ontario, qui juge trop peu trop tard cette augmentation qui selon le parti doit être permanente, Doug Ford avait annoncé qu’elle serait prolongée jusqu’à l’été. À LIRE AUSSI: COVID-19: le gouvernement Ford passe la semaine à bloquer le NPD La dernière fois que le gouvernement Ford avait décidé de prolonger l’augmentation salariale pour ces travailleurs de la santé, c’était le 11 juin 2021.

841 M$ dépensés

La province avait déjà dépensé 841 millions $ pour ce programme.

Rappelons que la semaine dernière, le gouvernement ontarien a exigé que les lieux de travail à haut risque comme les hôpitaux et les refuges pour femmes mettent en place une politique de vaccination pour leurs employés.

Cette directive force notamment les employés non vaccinés et sans raison médicale à suivre une formation sur la vaccination contre la COVID-19.

Les partis d’opposition à Queen’s Park ont partagé au Droit leurs appréhensions face à cette mesure, en place dans les foyers de soins de longue durée depuis la fin juillet, la jugeant inefficace.

Photo: https://www.georgebrown.ca/news/2020/thank-you-to-george-brown-grads-working-to-fight-covid-19

Ontario: l’augmentation de salaire temporaire pour les préposés aux bénéficiaires prolongée