JOURNAL DU 18 FÉVRIER 2021 - De passage à l’émission Le Fanatique, mercredi, sur les ondes de CINN 91,1, Joël Payeur, originaire de Hearst, a parlé de sa passion, soit un sport un peu moins connu des gens de la région, le marathon en montagne.

L’homme aujourd’hui âgé de 38 ans est né à Hearst, mais a quitté la région avec ses parents et son frère en 1990 alors qu’il n’était âgé que de 7 ans, pour aller s’installer dans la région de Vancouver. Le fils de Jocelyn Payeur et Lorraine Bégin, et petit-fils de King et Cécile Bégin, a suivi quelque peu les traces du grandpère maternel puisqu’il a joué au hockey jusqu’à l’âge de 21 ans.

La course a toujours fait partie de son entrainement et avec le temps, il en a développé une passion hors du commun. La course à pied demande une forme physique en soi, mais en montagne c’est un tout autre défi ! L’entrainement de Joël se déroule sept jours sur sept. Du lundi au vendredi, il est en gymnase dès 5 h le matin avant de se rendre à son travail dans le milieu de la construction. Du mardi au jeudi, il fait également de la course sur du terrain plat.

Les samedis et dimanches, les parcours sont plus longs et se font dans les sentiers et en montagne. En moyenne, il court 65 km par semaine. Lorsqu’il est en pleine préparation avant un évènement, il n’est pas rare de le voir courir 100 km par semaine, raison pour laquelle il embauche un entraineur depuis 2017.

Au fil des années, Joël Payeur a parcouru le globe à la recherche de nouveaux défis et a participé à différentes courses. En 2014, il a terminé premier avec sa partenaire de l’époque dans la catégorie mixte de la course Coastal Challenge qui avait lieu au Costa Rica ! Cette course consistait en 125 km en six jours.

En 2017, il a encore une fois terminé premier chez les mixtes à la course Pyrenees Stage Race dans les Pyrénées, trajet de 275 km en sept jours. En 2019, il s’était fixé deux objectifs de course. La Costa Brava Stage Race au Costa Rica où il a terminé 2e et la WAM 110 km à Whistler où il a terminé 3e.

L’athlète affirme que ses chaussures et son équipement sont commandités par Strike MVMNT, une compagnie de chaussures basée à Vancouver, mais il doit payer tous les couts de ses déplacements.

Joël fait également partie de l’équipe de sauvetage (search and rescue) de Lions Bay, communauté au nord de Vancouver, qui effectue des sauvetages en montagne. L’année 2020 a été très sobre côté évènements en raison de la COVID-19. Advenant une amélioration de la situation, M. Payeur souhaite participer à un 140 km sur l’ile de Vancouver en compagnie de son entraineur. Petit défi d’une course jour et nuit, sans dormir, et qui nécessite beaucoup de logistique selon le principal intéressé.

Et finalement, si les voyages sont permis à nouveau, il prévoit participer à l’Ultra Trail de Monta Rosa, course de quatre jours entre la Suisse et l’Italie.

Joël Payeur estime que sa passion est fascinante et il entend bien continuer longtemps.

151216455_183054059844406_5512556682867835536_n.jpg151657813_457915798726859_7958712892817258827_n.jpg