LE VOYAGEUR (Ontario) – La bande dessinée Les aventures de Joe «Wolf Man» est une collaboration entre l’autrice de la biographie Joe LaFlamme : L’indomptable dompteur de loups (Prise de Parole, 2013), Suzanne F. Charron, et le bédéiste Jacques-André Blouin. Ils viennent de publier le premier essai de la bande dessinée, un prologue aux aventures de Joe LaFlamme, sur les réseaux sociaux en version numérique gratuite.

Personnage moins connu de nos jours, Joe LaFlamme s’est fait connaitre à partir des années 1920. Il aurait vécu 30 ans à Gogama. Après quatre ans de recherche et de rédaction, l’autrice Suzanne F. Charron a publié la biographie de Joe LaFlamme en 2013.

Bien que ça n’ait pas été chose facile, elle se sent fière de raconter son histoire. «J’ai bâti toute son histoire parce qu’on était en train de la perdre», dit-elle. Le projet de la bande dessinée a commencé au Salon du livre du Grand Sudbury 2018, lorsque Suzanne F. Charron a approché Jacques-André Blouin avec l’idée. Pour des raisons de calendrier, il a fallu attendre un an avant qu’ils aient la possibilité de s’assoir pour en discuter.

La série de romans graphiques aura comme base la biographie ainsi que les récits fictifs et inédits de la vie de Joe LaFlamme. Cette première publication de six pages contient seulement le début de la collaboration entre les deux raconteurs. Ils publieront le premier épisode des aventures de Joe LaFlamme le printemps prochain. D’autres textes seront publiés sur les réseaux sociaux de Joe LaFlamme BD. Suivant les nombreuses publications, ils ont l’intention de publier un livre papier qui contiendra ces premiers récits.

Consultez le site du journal Le Voyageur

Un personnage hors du commun

Joe LaFlamme est une légende canadienne. Fameux contrebandier d’alcool et dompteur d’animaux sauvages — loups, orignaux et chevreuils —, LaFlamme a vécu une vie remplie d’aventures. «C’était une personne vraiment colorée», dit Jacques-André Blouin, alias Jablo.

«[Joe LaFlamme] est un des personnages les plus fabuleux du Nord de l’Ontario. Il est reconnu comme le “wolf man” pour avoir dompté des loups sauvages. Peu d’individus peuvent entrainer des loups sauvages qui n’ont pas été habitués à tirer un traineau à chiens parmi des foules», dit l’autrice. Plus tard dans sa vie, LaFlamme a été surnommé «l’Homme aux orignaux».

«C’est ça la magie de Joe LaFlamme! Il n’y avait rien à son épreuve», dit Jacques-André Blouin.

5jb9H91w-ceb5c6.jpg EhoG2SUA-b1d699.jpg QM47rXkg-e91481.jpg Wlt_F2uA-c1146e.jpg Y1RnMt4g-099868.jpg