JOURNAL DU 10 SEPTEMBRE 2020. Jade Neegan, Max Neegan et Hunter Baillargeon sont les trois jeunes de Hearst qui ont participé le 26 aout, en ville, au tournage d’un projet pilote pour une émission télévisée intitulée Couleurs Du Nord. L’émission est l’idée de l’auteure-productrice Rennata Lopez, cofondatrice avec sa sœur Georgina de Lopii, la maison de production responsable du projet.

Selon le descriptif fourni par Lopii, « Couleurs Du Nord est une série pour enfants en 26 épisodes de 11 minutes chacun. Nous allons voyager dans des communautés autochtones francophones pour célébrer leur identité et en apprendre plus sur leurs traditions et leurs habitants. Dans chaque épisode, Mique Michelle sera notre très talentueuse animatrice et elle travaillera avec des enfants de différentes communautés pour créer une murale qui sera dans l’espace public. » À Hearst, Jade Neegan, Max Neegan, Hunter Baillargeon et Mique Michelle ont créé une murale intitulée Eau, dont le titre est écrit en six langues notamment Nibi en Anishinaabemowin et ᓃᐲ en Cri.

Les jeunes de Hearst et de la Première Nation de Constance Lake avaient déjà rencontré Mme Michelle lors du premier camp d’été Mâmawi, un camp de trois jours, qui s’était déroulé pour la première fois à Hearst en aout 2019, selon ce qu’a rapporté Francis Bouchard de Radio- Canada. À cette occasion, les jeunes avaient produit une murale qui se trouve maintenant sur un des murs de la Place des Arts de Hearst.

Tout comme ce qui s’est passé pendant le camp d’été Mâmawi, Couleurs Du Nord montrera d’autres éléments culturels locaux. « Entre les moments de création artistique, Mique Michelle aura différentes expériences avec les habitants : cela pourrait être des dégustations culinaires, une démonstration des traditions locales, un lieu unique, ou une activité spéciale que les enfants aimeraient faire pour s’amuser dans la ville », est-il expliqué dans le descriptif.

En entrevue avec le journal Le Nord, Mme Lopez raconte comment l’idée lui est venue. « J’ai rencontré Mique en 2016, alors que je produisais une série pour le 150e anniversaire du Canada à Ottawa. Nous avons développé une belle amitié rapidement. Depuis ce temps, je suis sa carrière et je trouve que le travail qu’elle fait avec les jeunes est beau et inspirant. Nous voulions vraiment créer une série qui élimine les stéréotypes sur les graffitis et qui permet aux spectateurs d’apprendre à connaitre les jeunes et les communautés autochtones qui ne sont pas normalement vus à la télévision. »

À en croire Mme Lopez, Hearst a été choisi pour le projet pilote parce Mme Michelle connaissait déjà la communauté et y avait déjà établi des contacts. Wayne Neegan est l’un de ces contacts. Il a dit au journal Le Nord comment la connexion s’est faite pour Couleurs Du Nord : « Je connaissais l’artiste et l’artiste connaissait mes enfants. Ils avaient déjà travaillé ensemble à l’école Passeport Jeunesse et aussi dans un groupe de jeunes à la Première Nation de Constance Lake. » Étant donné que Hearst est proche et connectée à Constance et que la communauté est principalement francophone, cela a joué dans la balance à l’heure de choisir l’endroit où filmer le projet pilote, d’après Mme Lopez.

Mme Lopez dit avoir eu une expérience positive du tournage : « la communauté de Hearst a vraiment ouvert les bras et accueilli notre équipe et notre projet. Nous étions ravis que le Théâtre de Hearst nous donne un mur et contents de découvrir des jeunes talentueux ainsi que de rencontrer Gaëtan Baillargeon qui a partagé sa sagesse et ses expériences avec nos enfants. En général, nous avons eu un bon temps à Hearst. Nous avons été vraiment impressionnés par la belle murale que Mique et les enfants ont créée. »

Avant de filmer le projet pilote, Mme Lopez dit avoir reçu le feu vert de TFO. « Couleurs Du Nord a été développé au début de cette année et nous étions très heureux d’avoir TFO comme partenaire. » Selon le calendrier de production de Lopii, le montage devrait être finalisé pour l’automne afin que le pilote de l’émission soit présenté à TFO. « Si TFO choisit ou quand TFO choisira le projet, nous avons déjà une liste de communautés que nous voulons contacter pour arranger des tournages, notamment : Timmins, Kapuskasing, Field, Chapleau, la Première Nation de Timiskaming/Haileybury, la Première Nation de Nippissing et Mishkeegogamang. »