Le premier ministre ontarien Doug Ford a affirmé, en conférence de presse mardi, que l’Ontario commence à voir la courbe des cas de COVID-19 s’aplatir. Or, les données démontrent le contraire.

Mardi, la santé publique a fait état de 548 nouvelles infections au coronavirus, portant le total du nombre de cas enregistrés jusqu’à présent à 55 362. Bien sûr, il s’agit d’une hausse moins marquée que celle observée au cours des derniers jours, mais cela ne signifie pas que la courbe des cas de COVID-19 en Ontario s’aplatit pour autant.

La province compte actuellement 5 469 cas actifs de COVID-19, soit cinq de moins que la veille. C’est la première journée que l’Ontario observe une diminution du nombre de cas actifs depuis le 1er septembre, mais cela pourrait être en raison de la hausse de décès.

Mardi, la santé publique de la province déplore que sept personnes ont perdu la vie au cours des 24 dernières heures en raison de la COVID-19.

En tout, 2 987 personnes sont décédées à cause du virus, dont plus de la moitié étaient des résidents de foyers de soins de longue durée. La province a aussi perdu huit employés de ces établissements aux mains de la COVID-19.

Les hospitalisations ont doublé en 10 jours

Le nombre d’hospitalisations en Ontario a par ailleurs presque doublé en dix jours, passant de 100 le 25 septembre à 192, mardi. Les hospitalisations sont aussi quatre fois plus nombreuses qu’elles ne l’étaient à la mi-septembre.

Rappelons que les hospitalisations représentent une donnée importante dans la façon que le gouvernement Ford gère la crise, puisque si le nombre d’hospitalisations s’élève à plus de 350, les hôpitaux ne pourront plus continuer d’opérer normalement. Le nombre de personnes qui sont actuellement aux soins intensifs (41) ou qui ont été placées sous ventilation (26) demeure néanmoins plus stable.

Quant au dépistage, 42 031 tests ont été effectués lundi, et 55 483 sont en cours d’analyse.

Le premier ministre Doug Ford a affirmé en conférence de presse que les arriérés de tests ont été éliminés à 40% grâce aux nouvelles limites de dépistage, réservé aux personnes asymptomatiques, notamment.

L’Ontario rapporte que 84,7 % des personnes ayant contracté la COVID-19 sont maintenant considérées comme étant guéries.

Photo : https://www.rswoptimisation.ca/aplatir-la-courbe-on-connait-ca/