L’Ontario est la seule province canadienne où l’emploi a encore reculé, au mois de mai, selon Statistique Canada. Le taux de chômage de la province a augmenté à 13,6%. Il s’agit là d’une différence de 2,3% par rapport au mois d’avril.

Cette affirmation «concorde avec le fait que la plupart des restrictions à l’activité économique sont demeurées en vigueur en Ontario pendant la semaine de référence de l’enquête sur l’emploi», menée du 10 au 16 mai, indique le rapport de Statistique Canada.

L’emploi a toutefois diminué à un rythme beaucoup moins effarant qu’en avril.

En tout, 403 000 emplois ont été perdus en mars, et 689 000 en avril.

Selon Statistique Canada, tous les emplois perdus en Ontario durant le mois de mai étaient du domaine des services.

Questionné à savoir si la relance de l’économie prend trop de temps, comparativement aux autres provinces canadiennes, le premier ministre Doug Ford a défendu l’approche plus prudente de son gouvernement. «Quand nous allons rouvrir nos entreprises, nous reviendrons avec un esprit de vengeance», a-t-il promis en conférence de presse.

Doug Ford a aussi remercié le premier ministre fédéral Justin Trudeau pour l’aide financière apportée aux provinces, annoncé vendredi matin, mais juge que 14 milliards $ pour toutes les provinces est un montant insuffisant.

Le gouvernement Ford croit qu’il faudra 23 milliards $ à la province pour se sortir du gouffre créé par la crise de la COVID-19.

COVID-19: plus de 20 000 tests, 2 jours de suite

Vendredi, Santé publique Ontario affichait, pour la deuxième journée de suite, que plus de 20 000 tests avaient été effectuées au cours des 24 dernières heures. Les laboratoires ont la capacité d’en analyser 20 000 par jour, et la cible de la province quant au dépistage est de 16 000 tests quotidiens.

L’Ontario a enregistré 344 nouveaux cas de COVID-19 dans la dernière journée, portant le total du nombre de cas en province à 29 747.

On dénombre aussi 2 372 décès en tout, soit 15 de plus que jeudi. On compte 1 519 résidents et cinq employés de foyers de soins de longue durée qui ont perdu la vie en raison du virus.

Dans ces foyers pour aînés, deux nouvelles éclosions ont été répertoriées. En tout, 310 centres de soins de longue durée ont déclaré une éclosion.

Jeudi, 749 personnes étaient hospitalisées, dont 118 en soins intensifs et 94 sous respirateur.

En revanche, près de 80 % des personnes infectées par le la COVID-19 sont maintenant considérées comme guéries en Ontario.

La semaine prochaine, le premier ministre ontarien Doug Ford prodiguera des détails sur la prochaine phase du plan de déconfinement de la province. Il a toutefois précisé en conférence de presse que ça ne veut pas dire que cette étape sera enclenchée pour autant. «Nous le ferons quand nous serons prêts.»

Son gouvernement étudie une approche régionale de déconfinement, puisque la COVID-19 y est moins présente que dans les grandes villes comme Toronto.