Les réserves d’équipement de protection individuelle de l’Ontario sont dans le «rouge» et elles pourraient être épuisées d’ici une semaine. Lundi, le premier ministre Doug Ford a promis que «tel un chien avec son os», il n’abandonnera pas sa quête de renflouer les réserves des travailleurs de première ligne.

Dimanche, les autorités américaines ont intercepté et retenu une commande comptant 500 000 masques N95 en direction vers l’Ontario.

Cette situation est survenue dans la foulée de la décision du président américain Donald Trump d’interdire au manufacturier 3M l’exportation de ses masques au Canada ou à d’autres pays pour les réserver aux États-Unis.

Le premier ministre Doug Ford a déclaré, lors de sa conférence de presse quotidienne tenue lundi, à Queen’s Park, que ces masques ont repris leur route et qu’ils seront livrés en Ontario, tel que prévu.

«Je ne dors pas la nuit en pensant à l’équipement de protection personnelle», a confié le premier ministre ontarien.

Le premier ministre du Canada Justin Trudeau avait prévenu, vendredi dernier, que de priver le Canada de ces masques serait «une erreur».

Il avait souligné qu’il «travaillait étroitement» avec l’administration Trump pour qu’elle constate l’importance des échanges entre le Canada et les États-Unis, notamment quant à l’équipement médical, mais aussi au personnel médical. Des centaines d’infirmières ontariennes traversent la frontière pour offrir leurs services aux voisins du sud, avait noté M. Trudeau.

Le premier ministre ontarien Doug Ford a relaté qu’il est optimiste que le Canada réussisse à obtenir une exemption de la part de Washington et qu’il pourra recevoir du matériel médical provenant des manufacturiers américains.

Sans cet approvisionnement en équipement de protection individuelle provenant de l’international, les réserves ontariennes seront épuisées d’ici une semaine, a admis M. Ford, qui s’est dit particulièrement inquiet du nombre restant de masques et de blouses.

L’Ontario attend deux commandes totalisant 4 millions de masques, a fait savoir M. Ford. «Je n’abandonnerai pas, je ne lâcherai pas le dossier, tel un chien avec son os.»

200$ par enfant dès maintenant

Le ministre de l’Éducation Stephen Lecce a par ailleurs fait savoir que dès lundi, les parents peuvent s’inscrire en ligne pour recevoir leur chèque ponctuel de 200$ par enfant âgé entre 0 et 12 ans et de 250$ par enfant ayant des besoins particuliers.

D’ailleurs, le premier ministre Ford a tenu à remercier les enseignants de l’Ontario, qui ont commencé la formation des élèves de façon virtuelle. Progression des cas de COVID-19 en Ontario

Cette semaine en est une importante, puisqu’elle marque un ralentissement des gens qui sont de retour de voyage, a remarqué le médecin hygiéniste en chef de l’Ontario, le Dr David Williams, lors de sa mise à jour quotidienne à Queen’s Park.

L’Ontario compte maintenant 4347 personnes infectées par le coronavirus, représentant une augmentation de 309 cas par rapport à dimanche.

Le nombre de décès liés à la COVID-19 est grimpé à 132, soit environ 3% des cas en Ontario. Par contre, les autorités médicales précisent que ce nombre n’est pas toujours mis à jour sur le site de la santé publique, et qu’au moins 56 personnes sont mortes à la suite d’éclosions du virus dans des résidences de soins de longue durée.

Presque 40% des personnes atteintes en province sont maintenant considérées comme guéries.

Par ailleurs, les retards quant aux tests sont maintenant presque terminés. Presque 80 000 tests ont été effectués en Ontario depuis la mi-janvier.

On dénombre aussi 589 hospitalisations en province, dont 216 qui se retrouvent aux soins intensifs. Parmi ces derniers, 160 personnes sont sous ventilation.