C’est officiel, le Villa Motel prend de l’expansion avec un agrandissement vers l’ouest du bâtiment. Les travaux ont débuté la semaine dernière afin de construire 18 unités additionnelles. En 2015, les propriétaires avaient procédé à l’ajoute de 22 chambres, ce qui doublait la superficie de l’établissement hôtelier.

La volonté d’offrir un service « comme on le voit dans les franchises d’aujourd’hui », nous indiquait l’un des propriétaires, Ghislain Jacques, lorsque le journal Le Nord avait annoncé l’agrandissement dans l’édition du 25 juillet. Questionné à l’idée d’obtenir une bannière, son choix ne semble pas fait. « C’est une opportunité, on a regardé, mais ce n’est pas pour tout suite. »

Les travaux de 2015 ne comprenaient pas seulement l’ajout de chambres. Plus concrètement, une salle fut ajoutée pour le petit déjeuner ainsi qu’un sauna, une salle d’exercices et un espace d’accueil où un client peut jouer du piano ou bénéficier d’un échange de livres. On nous a confié que les changements ont amélioré les conditions de travail des employés.

Les affaires sont bonnes pour ce couple de Hearst. Au cours de l’été, la femme de Ghislain est venue lui porter main fort. Nancy Jacques a quitté son emploi comme directrice des communications et des liaisons à l’Université de Hearst pour vivre l’aventure d’une entreprise familiale.

Le Villa motel vient d’améliorer l’espace d’hébergement à Hearst. La seule ombre au tableau, l’emplacement des nouvelles chambres ne permettra plus à l’hôtelier d’accueillir des vacanciers en motorisé ou avec des roulottes. Ainsi, il n’y aura plus, à compter de l’été prochain, de terrain de camping dans la ville de Hearst puisque le camping Cécile a également cessé d’offrir ce service.