La Franco-Ontarienne Brigitte Noël a remporté, le 15 septembre, un Gémeau pour son reportage Des thérapies bidon pour guérir l’homosexualité. De plus, le Gémeau pour meilleure composante numérique pour une émission de séries de variété a été remis à la boite torontoise Machine Gum Productions.

Brigitte Noël a remporté le Gémeau du meilleur reportage original produit pour les médias numériques en collaboration avec son collègue vidéaste Matt Joycey du Journal de Montréal. Ce reportage consistait à infiltrer des organismes religieux québécois qui entretenaient des pratiques de réorientation sexuelle jugées douteuses. Publié novembre 2018, ce reportage a nécessité pas moins de quatre mois de travail.

La francophone originaire de Sturgeon Falls n’en est pas à son premier prix. En 2017, Brigitte Noël avait remporté le prestigieux prix Judith-Jasmin de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec pour son article Les illusions et désillusions de la meute, alors qu’elle travaillait pour le média Vice.

Au cours de la soirée, un autre Gémeau a été remporté par une délégation franco-ontarienne, Machine Gum Productions, pour la meilleure composante numérique pour son émission Balade. David Baeta, producteur, Phillipe Brunet, rédacteur, et Simon Madore, réalisateur, ont reçu la statuette. Le concept de l’émission Balade consiste à suivre le parcours d’artiste franco-canadien.

Douze maisons de production francophones et acadiennes comptaient parmi les finalistes en nomination, en plus du réalisateur Félix Tanguay, de l’animateur Mathieu Pichette (tous deux pour Bizarroscope) et de la comédienne Marie Turgeon.

Gémeaux : gagnants et finalistes de la francophonie canadienne en situation minoritaire GAGNANTS Meilleure composante numérique pour une émission ou une série : variétés ● Balade — volet numérique — David Baeta, Philippe Burnet, Simon Madore (Machine Gum Productions) Meilleur reportage original produit pour les médias numériques ● Des thérapies bidon pour «guérir» l’homosexualité — Matt Joycey, Brigitte Noël (NumériQ)

FINALISTES Meilleure réalisation documentaire : société, histoire et politique — émission ● Pierre-Luc Racine — Hymne migratoire (Zazie Films) Meilleure émission documentaire : société ● Hymne migratoire — Dominic Desjardins, Rayne Zukerman (Zazie Films) ● Nos Hommes dans l’Ouest — Maryse Chapdelaine (Ça Tourne Productions) Meilleure émission ou série documentaire : arts et culture ● Vague d’Acadie — Marcel Gallant, Chris Goguen, François Savoie (Connections Productions) Meilleure direction photographique : fiction ● Steve Asselin —La malédiction de Jonathan Plourde (SLALOM/Avenue Productions) Meilleure série dramatique ● La Malédiction de Jonathan Plourde — Josée Desrosiers, Marie-Pierre Gariépy, Marc Poulin (SLALOM/Avenue Productions) Meilleur texte : série dramatique • Stéphane Lapointe, Philip Rodrigue – La malédiction de Jonathan Plourde (SLALOM/Avenue Productions) Meilleure expérience interactive : toutes catégories ● La tournée zone jeunesse Mehdi et Val - Marie-Pierre Gariépy, Caroline Gaudette (SLALOM/Les productions Version 10) Meilleure composante numérique pour une émission ou une série : fiction ● Les Newbies — saison 1 — Colette Maillais, René Savoie (Productions du milieu) Meilleure émission ou série jeunesse fiction : 12 ans et moins ● Mehdi et Val — Saison 2 — Nathalie Champagne, Geneviève Cousineau, Marie-Pierre Gariépy, Michel St-Cyr, Guy Villeneuve (SLALOM/Groupe Fair-Play) Meilleure réalisation jeunesse : divertissement/magazine ● Félix Tanguay — Bizarroscope — saison 3 (Trio Orange) Meilleure animation : jeunesse ● Mathieu Pichette — Bizarroscope (Trio Orange) ● Pascal Boyer — Flippons 2018 (Groupe Média TFO) Meilleur rôle de soutien féminin : jeunesse ● Marie Turgeon – La dérape — saison 2 (Parallaxes)