À la suite d’une discussion portant sur l’Université de l’Ontario Français, entre la ministre ontarienne des Affaires francophones, Caroline Mulroney et Ross Romano, ministre de la Formation, des Collèges et des Universités, Mélanie Joly ministre fédérale du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie publiait sur Twitter avoir eu « une bonne conversation » au sujet de l’avenir de l’UOF.

Il aura fallu attendre près de huit mois pour que le gouvernement progressiste-conservateur ontarien contacte Ottawa pour discuter du sujet.

Le fédéral avait déclaré, suivant les coupes en francophonie en novembre dernier, être prêt à financer 50 % du projet. Il attend toujours une demande officielle de financement.