Une pétition, lancée par Dalia Monacelli une résidente de Toronto, demanderait au gouvernement provincial, des amendes pour les gens qui se plaignent des alertes Ambert au 911. À ce jour, la pétition compte plus de 75 000 signatures.

Depuis que le système de radiodiffusion d’urgence a été introduit sur les téléphones intelligents, bon nombre gens décident d’appeler les lignes d’urgence pour se plaindre d’être réveillés au milieu de la nuit par de telles alertes, principalement des alertes Amber. Les plaintes sont généralement appuyer des arguments, qu’ils « ne pouvaient rien y faire de toute façon » ou parce qu’ils étaient « trop ​​loin » de l’origine de l’alerte Amber.

« Les gens doivent comprendre que, lorsqu’ils composent le 9-1-1 », peut-on lire dans la pétition, « ils prennent du temps et du personnel à l’écart des urgences réelles et que ces actions pourraient couter cher! »

Désactiver les notifications

Une option s’offre aux gens qui se plaignent. Désactiver les notifications des alertes Amber, directement sur son téléphone. Cette « solution » qui résoudrait le problème d’un résident vivant dans une région éloignée d’où proviendrait une alerte peut s’avérer problématique. En désactivant les notifications, cette personne ne pourrait être au courant d’une telle situation si elle se produisait dans son voisinage.