Gilles Gagnon, ancien élu de Hearst, a rendu l’âme le mercredi 12 juin. Le premier maire de la Ville aura signé l’évolution de la municipalité de Hearst pendant près de vingt ans.

Gilles Gagnon aura été maire de 1981 à 1994. Ses mandats furent marqués par un changement au niveau économique. Si la foresterie est un gagne-pain important pour la région du Nord ontarien, c’est dû en partie aux agissements de M. Gagnon. Lors des années 1980, l’industrie subit une métamorphose, causant la fermeture de plusieurs compagnies. Dès ses débuts à la mairie, M. Gagnon se retrouve, en 1982, avec une chute du prix du bois. Dans les pages du livre Voix de l’Ontario français, l’ont est témoin des évènements de l’époque. Près de 40 % des gens pouvant travailler se retrouvaient sans emploi. Pour tenir la populace occupée, la Ville de Hearst organisait des évènements tous les jours. Avec le support de responsable de l’industrie forestière, le magistrat tiendra les plus jeunes au courant sur le déroulement de cette débâcle. Le représentant de Hearst ira chercher un deuxième mandat en 1988. Alors, il prend part à la mise au point de la Corporation de développement économique Nord-Aski. Toujours sous sa direction, l’aéroport municipal René Fontaine de Hearst est bâti. L’objectif : dynamiser l’économie locale. Gilles Gagnon était un fervent défenseur de l’Université de Hearst, qui permettait de lutter contre l’exode des jeunes. Né à Mattice en 1937, il débutait sa carrière politique comme conseiller municipal. Avant de se lancer en politique, il aura été le directeur de l’Hôpital de Hearst. Pour rendre hommage à l’ancien élu de Hearst, le centre d’information touristique de la Ville a été baptisé en son honneur, au courant des années 90. Les funérailles de Gilles Gagnon se dérouleront à Ottawa, le 15 juin à 11 heures, en l’Église Saint-Sébastien.