Dernière journée de cette session législative à Queen’s Park, les élus provinciaux seront de retour derrière leur bureau, au plus tôt le 28 octobre 2019. Le gouvernement en a fait cette annonce mercredi soir.

Les députés ontariens ne seront donc pas de retour en chambre avant les élections fédérales du 21 octobre. Un écart de près de deux mois, la date initiale du retour, prévu le 9 septembre.

Selon le député de Timmins, Gille Bisson, il s’agit d’une tactique de la part du chef des conservateurs fédéraux, Andrew Scheer.

« Je suppose que Scheer a demandé à Ford de se faire discret lors du prochain cycle des élections fédérales, voilà ce qui motive cette décision », écrit le député sur Twitter.

En réponse à de multiples accusations de la part des néodémocrates et des libéraux ontariens, un porte-parole d’Andrew Scheer déclare que « personne du bureau de l’opposition officiel avait été en contact avec Doug Ford, portant sur la décision d’ajourner la législature jusqu’après les élections fédérales ».

Au courant de cette première année de pouvoir conservateur, le gouvernement majoritaire a fait adopter 18 projets de loi. Deux autres adoptions sont prévues aujourd’hui.