Le député néo-démocrate, Guy Bourgouin, présentait aujourd’hui, un projet de loi privé ayant comme objectif de reclasser les routes 11 et 17 dans le nord de l’Ontario, pour que le déneigement de celles-ci se fasse plus rapidement, laissant les autoroutes fermées moins longtemps, l’hiver.

En Ontario, les routes sont sujettes à un classement de cinq catégories, déterminant en partie, le montant de temps pouvant s’écouler avant que les routes puissent être déneigées. Le classement est décidé en fonction du nombre de voies et du pourcentage de la circulation.

Le projet de loi de M. Bourgouin demande que les routes 11 et 17 soient classées comme celles de la série 400 et de l’autoroute Queen Elizabeth Way dans le sud de la province. Ces dernières, qui se situent dans la classe 1, sont déneigées suivant les 8 heures d’une tempête hivernale. Les routes 11 et 17, étant des routes de deuxième classe, sont dégagées 16 heures après la fin d’une tempête hivernale.

Le député de Mushkegowuk—Baie James, dénonce le laps de temps qui s’écoule pour déblayer les routes 11 et 17, suivant une tempête de neige, déplorant les retombées économiques et sociales.