Alors qu’il ne reste que quelque jours a siéger pour les députés ontariens, avant les vacances d’été, le gouvernement de Doug Ford à l’intention de faire adopter trois projets de loi d’ici jeudi.

L’alcool dans les dépanneurs

Une promesse électorale de Doug Ford, le projet de loi abolirait de manière prématurée, un contrat de dix ans avec la chaîne Beer Store.

Un projet très controversé qui selon des sources de CBC, pourrait coûter des centaines de millions de dollars. Cependant, les conservateurs insistent pour dire qu’aucune indemnité ne sera versée à l’entreprise. Une décision qui pourrait se retrouver devant les tribunaux.

Pour tenter de séduire la population, les députés conservateurs ont eu recours aux médias sociaux. Au courant de la fin de semaine, ils ont partagé des photos et des vidéos d’eux dans des dépanneurs pour promouvoir l’initiative. Des actions qui ont enflammé des internautes.

Logement abordable

En bref, la province suggère des mesures qui favoriseraient la construction de maisons et d’appartements. La loi propose des réductions des frais de développement pour les promoteurs immobiliers ainsi que des modifications au Code du bâtiment.

Le Comité permanent de la justice examinera chaque clause aujourd’hui, avant que ce projet ne soit ramené en troisième lecture et sans aucun doute, adopté par la majorité conservatrice, et ce, malgré des dénonciations des autres partis.

Protection des animaux

Pour conclure ce trio, les députés se sont réunis ce dimanche dans le but d’accélérer le processus d’adoption de la loi pour la protection des animaux.

Selon M. Ford, cette séance était nécessaire étant donné que la Société ontarienne pour la prévention de la cruauté envers les animaux laissait savoir qu’elle cessait d’enquêter sur les cas de cruauté à la fin juin.

La province souhaite alors, pouvoir instaurer un nouveau responsable et permettre aux sociétés locales de protection animalière de reprendre ces responsabilités, de façon temporaire.