Suite à des pressions du maire de Toronto, John Tory, le premier ministre Doug Ford annule les réductions rétroactives qui ont touché la santé publique, les garderies et d’autres services municipaux.

Cette décision intervient alors que sa popularité a chuté dans cinq sondages d’opinion. Malgré ce retrait, Ford souhaite toujours que les municipalités mènent des audits et trouvent des moyens de réduire leurs dépenses en fournissant 7,3 millions de dollars en espèces à la province pour engager des auditeurs et des consultants.

Le gouvernement progressiste-conservateur subit de plus en plus de pression ces dernières semaines à cause des changements de financement révélés pour la première fois dans son budget de printemps.