Le député néo-démocrate de Mushkegowuk-Baie James, Guy Bourgouin, invite ses constituants à participer à une assemblée publique sur les récentes coupes au système d’éducation. Le rassemblement aura lieu ce vendredi 24 mai au centre des loisirs de Kapuskasing, dès 16 h 30 jusqu’à 18 h.

« C’est pour donner l’opportunité aux gens affectés tels que les parents, les professeurs, les étudiants et tout le monde qui désirent s’exprimer au sujet des coupures et comment le projet de loi les affecte », raconte M. Bourgouin. « Il s’agit de prendre l’information qui va en découler et de la ramener à Queen’s Park, à la ministre (de l’éducation, Lisa Thompson), parce que la ministre semble dire que “tout va bien, il n’y a personne d’affecté, il n’y a pas eu de perte d’emplois et que tout le monde est content” alors qu’en réalité, je peux vous dire, quand j’étais au Spring Fest, il y a eu beaucoup de professeurs qui se sont arrêtés et qui sont venu me voir ».

Pour l’évènement, M. Bourgouin a invité les différentes directions des conseils scolaires de la région, afin que ceux-ci puissent répondre aux questions des contribuables. Des gens invités; France Vallière de l’Association des enseignantes et enseignants franco-ontariens ainsi que le conseiller scolaire du Conseil scolaire catholique de district des Grandes Rivières, Daniel Grzela, ont confirmé leurs présences.

L’important selon le député néo-démocrate en revient à ce que les gens affectés puissent s’exprimer, obtenir des réponses et pour sa part, apporter toute inquiétude de la population, au gouvernement.