Les gouvernements canadien et américain s’entendent pour lever les tarifs douaniers comportant l’importation d’acier et d’aluminium. Les tarifs seront abolis au cours des 48 prochaines heures, annoncent les deux pays.

« Les deux pays élimineront au plus tard deux jours (…) Tous les droits imposés par les États‑Unis en application de l’article 232 sur les importations de produits de l’aluminium et de l’acier en provenance du Canada (…) tous les droits imposés par le Canada à titre de mesures de rétorsion contre les mesures prises par les États‑Unis en application de l’article 232 ».

D’ailleurs, il a été entendu par le gouvernement Trudeau que l’acier et l’aluminium fabriqué à l’étranger, se retrouvaient aux États-Unis, qu’après avoir été transporté sur le territoire canadien.

« Les États‑Unis et le Canada établiront un processus dont ils auront convenu pour surveiller le commerce de l’aluminium et de l’acier entre eux », peut-on lire dans une déclaration commune. « Dans le cadre des activités de surveillance de toute augmentation subite, chaque pays peut traiter les produits fabriqués avec de l’acier qui est fondu et coulé en Amérique du Nord séparément des produits qui ne le sont pas. »

Le premier ministre était à Hamilton, à l’aciérie Stelco, cet après-midi pour y rencontrer des employés et les médias.