Au cours des derniers jours, un message circulait sur les réseaux sociaux, invitant les élèves des écoles secondaires à faire une grève de sept jours qui aurait débuté aujourd’hui le 1er mai et qui aurait perduré entre cinq à sept jours. L’objectif de cette grève étudiante serait de contester les coupures du gouvernement Ford en éducation.

En réponse, l’école secondaire catholique de Hearst a indiqué, aucunement ne supportez une telle décision. Un courriel a été envoyé aux parents des élèves les informant ainsi.

« Notre travail est d’enseigner aux élèves, de les accompagner dans leur parcours scolaire et de veiller à leur réussite », peut-on lire dans le courriel. « Pour leur part, ils doivent être présents et assidus aux cours et déployer les efforts nécessaires pour compléter les devoirs et les travaux afin de bien réussir. Sachez que l’élève qui choisira de s’absenter, verra inscrire à son profil, des absences non valables et devra assumer les conséquences à ses choix à son retour. »

Manifestation assise

Une manifestation assise à l’échelle de la province est prévue pour ce mercredi 8 mai. L’évènement est organisé par #Lesélèvesdisentnon, un groupe d’étudiants du niveau secondaire de la province qui dénoncent les coupures du gouvernement Ford en éducation.

Si une grève étudiante semble irréfléchie pour la direction, une manifestation assise se présente au contraire comme étant sensée. Quoique n’ayant pas reçu d’information précise, la directrice indique être intéressée.

« Ça ne me surprendrait pas s’il s’organise quelque chose ici pour le huit. » Indique-t-elle.