Le détachement de la Baie James de la Police provinciale de l’Ontario a publié un avertissement aux dangers de la consommation de drogues illicites suite à un décès présumé lié à un opioïde dans la région.

« L’accès à plusieurs opioïdes extrêmement puissants ne se limite pas aux grandes villes », il est écrit dans l’avertissement. « Ces drogues ont infiltré tous les coins de notre province sous une forme ou une autre. »

Plus précisément, l’avertissement souligne le fentanyl, un opioïde 40 fois plus puissant que l’héroïne, et le carfentanil, 100 fois plus puissant que le fentanyl.

« Les utilisateurs n’ont aucun moyen de savoir exactement quelles sont les substances contenues dans les drogues illicites. Le carfentanil est si puissant que des quantités aussi petites qu’un grain de sable pourraient être mortelles. Le contenu des échantillons d’un même lot de médicaments peut être suffisamment différent pour qu’un utilisateur puisse survivre et qu’un autre non.

Ces opioïdes puissants sont également ajoutés à d’autres drogues apparemment bénignes telles que la marijuana. Lorsque vous achetez des drogues dans la rue, il n’ya aucun moyen de savoir si elles ont été mélangées à des substances plus puissantes telles que les opioïdes. Vous ne pouvez pas les voir. Vous ne pouvez pas les sentir. Vous ne pouvez pas les gouter. Si vous achetez et consommez n’importe quel type de drogue illicite, vous vous exposez, ainsi que potentiellement d’autres personnes, à des risques extrêmes. »

La police rappelle que des trousses de naloxone, médicament qui renverse temporairement les effets d’une surdose d’opioïdes, sont disponibles gratuitement aux pharmacies participantes.