Les étudiants postsecondaires pourront observer une baisse dans leurs frais de scolarités, et ce dès septembre 2019. La ministre de la Formation et des Collèges et Universités, Merrilee Fullerton, a annoncé une baisse de 10 %, ce jeudi 17 janvier.

Cette réduction représente une économie approximative de 340 dollars pour un étudiant collégial et pour un universitaire, ce montant s’élève environ à 660 $.

Au lieu d’utiliser le RAFEO pour subventionner la hausse des frais de scolarité, le gouvernement compte concentrer les ressources envers les étudiants qualifiés, dans le besoin. Dorénavant, le seuil pour obtenir une bourse sera un revenu familial de 140 000 $, avec certaines flexibilités.

Questionné à savoir comment les collèges et les universités compenseraient la différence de revenus avec la réduction des frais de scolarité.

La ministre explique que la réduction de 10 % des frais de scolarité n’est pas équivalente à une réduction des coûts d’exploitation. Celle-ci se situerait entre 2 et 4 %.Elle s’engage tout de même à maintenir le financement des institutions au niveau actuel.