Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), les enfants de 5 à 17 ans devraient faire au moins 60 minutes par jour d’activité physique d’intensité modérée à élevée.

Les normes canadiennes en la matière suivent les recommandations de l’OMS puisque selon les Directives canadiennes, les enfants de 5 à 11 ans devraient faire :

– 60 minutes quotidiennes d’activité physique d’intensité modérée à vigoureuse; – des activités d’intensité élevée au moins trois fois par semaine; – des activités qui favorisent le renforcement des os et des muscles trois fois par semaine

Bienfaits pour le corps

Les bienfaits d’une activité physique quotidienne sont nombreux, puisque l’activité physique a des effets positifs sur le corps, sur l’esprit et même sur le rendement scolaire.

L’activité physique a de nombreux effets positifs sur le corps. Elle favorise notamment une croissance et un développement sains puisqu’en bougeant et en faisant de l’exercice, un enfant fait travailler ses muscles, améliore sa motricité, son endurance et sa force.

Lire l’article complet sur le site de L’Express.

Faire des exercices d’étirements et de renforcement musculaire permet aussi d’accroitre sa flexibilité, son équilibre et sa posture.

Enfin, les capacités cardiorespiratoires et cardiovasculaires sont renforcées lorsqu’une activité physique quotidienne est pratiquée, ce qui permet de mieux gérer le poids du corps, le taux de sucre et de cholestérol dans le sang.

Effets positifs sur l’esprit

Les effets positifs sur l’esprit sont également nombreux puisqu’une activité physique régulière favorise une meilleure estime de soi, une meilleure confiance ou encore une meilleure image de soi. De plus, elle peut aider les enfants à réduire leur stress, leur anxiété ou leurs symptômes de dépression.

Enfin, une activité physique quotidienne a divers effets positifs sur les relations avec les autres puisqu’elle permet de tisser de réels liens d’amitié avec ses pairs, et véhicule des valeurs morales comme le respect, la collaboration, la coopération, la détermination ou encore le partage.

Influence sur le rendement scolaire

Une activité physique quotidienne a aussi une influence sur le rendement scolaire puisque les études prouvent que la mémoire, la concentration et la relaxation en bénéficient.

Deux tiers de nos jeunes

Dans le rapport État de la Nation en matière de littératie physique chez les jeunes du 2 octobre 2018 (mené par l’Institut de Recherche CHEO et the Healthy Living Obesity Research Group HALO sur plus de 10 000 enfants au Canada), il apparaît que 2/3 des enfants canadiens n’atteignent pas un niveau acceptable de littératie physique.

Cette littératie physique est plus qu’une simple question de condition physique ou de compétences motrices, elle inclut la motivation, la confiance, la compétence physique, les connaissances et la compréhension pour valoriser et prendre la responsabilité de s’engager dans des activités physiques pour la vie.

Dans le reste du monde

Le Canada n’est pas le seul pays où l’activité physique chez les jeunes est insuffisante. Dans le monde, selon l’OMS, plus de 80 % des adolescents n’ont pas une activité physique suffisante. Aux États-Unis, par exemple, 24 % des jeunes de 6 à 17 ans atteignent la norme mondiale de 60 minutes par jour.

Pour la première fois dans l’histoire, l’espérance de vie des jeunes serait moins élevée que celle de leurs parents.

Que faire?

Ne restons pas enfermés dans nos maisons! Allons profiter des belles couleurs automnales et faire une promenade en famille dans les bois, ramasser les feuilles du jardin avec nos enfants. Et quand les températures descendent et la neige tombe, allons faire du patin ou glisser au parc du voisinage, déneigeons la cour avec nos enfants, faisons un bonhomme de neige ou une bataille de boules de neige avec eux…

Ce sont des activités ludiques qui leur permettront de rester actifs, même en hiver! D’ici là, sortez-vous bien!