La Municipalité a ajouté 100 005 $ d’options pour Espace Hearst, pavillon communautaire à être érigé sur le terrain de l’Hôtel de Ville.

Le cout total pour la construction du pavillon se chiffre maintenant à 960 005 $. La proposition originale et approuvée par le conseil en aout dernier était de 860 000 $.

L’emplacement de la bâtisse sur le terrain a aussi été changé. Le pavillon devait originalement être construit là où se situe présentement le stationnement au sud-ouest du terrain. Il sera plutôt érigé sur la partie gazonnée au sud-est du terrain dans l’éventualité où la Municipalité fasse des agrandissements à l’Hôtel de Ville.

Les couts associés à la construction au nouvel endroit ne sont pas inclus. Ceux-ci devraient être remis « d’ici quelques semaines », selon un rapport administratif écrit par Yves Morrissette, administrateur en chef de la Municipalité, en date du 4 septembre 2018.

Le conseil avait approuvé plus tôt en 2018 un budget de 1 020 077 $ pour la construction d’Espace Hearst. De cette somme, 459 035 $ provient de FedNor et un autre 459 035 $ de la Société de gestion du Fonds du patrimoine du Nord de l’Ontario, tous deux sous forme de subvention. La part de la Municipalité est de 102 007 $ sur deux ans, soit 10 % du cout total.

Il reste donc 43 176 $ au budget pour des imprévus lors de la construction.

Pour prendre connaissance des nouveaux ajouts, consultez le tableau ci-joint.

Plus de 100-1.jpg

Le pavillon avait causé la controverse lorsqu’une pétition voulant mettre fin au projet avait été créée et présentée au conseil en juillet dernier.

Des commentaires laissés sur la page de la pétition ainsi que sur la page Facebook du journal Le Nord déploraient le manque de transparence de la part de la Ville et indiquaient que le projet était une perte d’argent.

Le pavillon aura des dimensions de 60 pieds sur 80 pieds et pourra accueillir jusqu’à 300 personnes assises. Il sera accessible par trois côtés : il y aura deux portes de garage sur les côtés est et ouest, et quatre sur le côté sud. Il y aura aussi une estrade de 20 pieds sur 30 pieds.

La Municipalité estime que le bâtiment inscrira un déficit moyen de 1 075 $ par an.

Le pavillon sera mis à la disposition des organismes sans but lucratif, mais pas des organismes privés, y compris les mariages, fêtes d’enfant et fêtes familiales.

« Le but du projet est de faciliter l’organisation d’activités communautaires dans l’espoir que des activités s’ajoutent pour rendre la vie des résidents de Hearst plus agréable », écrit M. Morrissette, dans un rapport administratif datant d’aout dernier. « Les établissements offrant des services de location de salle ne devraient donc pas être affectés par le projet Espace Hearst. Comme à l’habitude, la Municipalité entretiendra un dialogue ouvert avec les établissements qui font la location de salle afin d’éviter ce genre de situation. »