Le gouvernement de Doug Ford a rappelé les élus à Queen’s Park mercredi afin d’adopter à nouveau le projet de loi visant à réduire la taille du conseil municipal de Toronto. Cette fois-ci, en y incluant la clause nonobstant.

En matinée, une centaine de manifestants se sont présentés dans les tribunes de l’Assemblée législative pour assister à la période de questions.

Au cours de la période, ils se sont mis à insulter et interrompre le premier ministre. À tel point qu’ils ont dû être expulsés des tribunes publiques. Deux d’entre eux ont été menottés.

Les députés du Nouveau Parti démocratique, les Libéraux ainsi que le député vert ont applaudi les actions du public.

Le Parti conservateur s’est exclu de la salle pour quelques minutes et la période a dû être interrompue.

Quand les conservateurs sont revenus, la journée a repris son cours sans spectateurs.

Le NPD en colère.

Pour démontrer leurs pensées par rapport à la loi 5. Les membres du caucus néo-démocrate se sont mis à frapper leurs bureaux créant une cacophonie retentissante.

Un à un, ils ont été escortés en dehors de la chambre. Au final, un peu moins de la moitié des membres du NPD étaient présents.

Loi adoptée.

Avec un vote de 63 pour et 17 contre, le projet de loi visant à réduire la taille du conseil municipal de Toronto avec la clause dérogatoire a été adopté en première lecture.