Le 22 octobre prochain, la population ontarienne sera conviée aux urnes afin d’élire de nouveaux conseils municipaux. À Mattice-Val Côté, le maire sortant, Michel Brière, et Marc Dupuis convoitent le poste de premier magistrat.

Du côté des conseillers, six personnes postulent pour un poste de quatre ans, sur une possibilité de quatre.

Nous avons tenté de communiquer avec les personnes voulant acquérir un siège de conseiller au sein de la municipalité. Malgré de multiples tentatives, nous n’avons pas réussi à joindre ni Daniel Grenier ni Normand Lemieux. Nous reviendrons à la charge au cours des prochaines semaines.

Joyce Malenfant et Richard Lemay Premièrement, Joyce Malenfant, conseillère sortante, a préféré ne pas nous accorder d’entrevue.

« Non merci », explique-t-elle « je crois que tout le monde à Mattice me connait. Je vais passer. Merci ».

La réponse de Richard Lemay, conseiller sortant, a été semblable. « Non merci », a-t-il écrit par courriel à notre demande.

Maurice Carrier Maurice Carrier a bien voulu nous rencontrer en personne pour se présenter et faire connaitre sa plateforme électorale. Originaire de Mattice-Val Côté, M. Carrier se présente en ayant l’objectif de veiller aux intérêts de sa communauté. Avec 16 ans d’expérience au conseil, soit de 1994 à 2010, il déclare posséder l’expérience nécessaire afin de bien représenter les contribuables.

Il dit se faire un devoir de donner un coup de main aux personnes qui ont besoin de son aide et d’offrir le meilleur de lui-même en tout temps. Il compte travailler fort pour être une voix efficace des citoyens à la table du conseil.

« Tout ce que je peux promettre, c’est que si je suis élu, je ferai tout mon possible pour défendre les intérêts des gens de Mattice-Val Côté. » Le principal intéressé a l’intention de développer la communauté.

« Je propose d’avoir un service Internet rapide de bonne qualité avec Télécommunication. Ce service aiderait à maintenir et agrandir la population tout en attirant de nouvelles familles, ralentir l’exode des jeunes et des gens à la retraite vers de nouvelles villes, encourager l’établissement de nouvelles entreprises ainsi qu’à maintenir une qualité d’éducation adéquate », conclut-il.

**Steve Brousseau ** Steve Brousseau a décidé de se présenter au conseil municipal de Mattice-Val Côté dans l’intérêt d’apporter une nouvelle voix, des idées différentes et une vision moderne au conseil.

« J’ai décidé que c’était le temps pour moi de m’impliquer davantage au sein de ma communauté », dit-il. « Je veux avoir un impact positif pour les gens d’ici. »

En étant père de trois jeunes enfants, il pense être en mesure de bien saisir les besoins et les inquiétudes des jeunes familles. Il ajoute que son travail en tant que paramédic lui permet de comprendre les nécessités et les angoisses des ainés.

Il se considère comme étant un bon candidat, ayant une réelle compréhension des exigences de la démographie de la région.

« Je suis prêt à donner de mon temps pour les quatre prochaines années, afin d’être à l’écoute des besoins et des idées des citoyens, tout en faisant entendre leurs voix lors des réunions du conseil. »

Au cours des prochaines semaines, ne manquez pas dans votre journal Le Nord un article sur les deux candidats à la mairie de Mattice-Val Côté.